Les bonbons perturbent les enfants

SANTE Les additifs alimentaires, conservateurs ou colorants provoquent...

M.N

— 

Colorés mais pas inoffensifs...
Colorés mais pas inoffensifs... — DR

En plus de gâter les dents, les bonbons rendent les enfants hyperactifs. C’est la conclusion d’une étude réalisée par une équipe de l'université de Southampton (Sud de l’Angleterre) sous la houlette de l’Agence alimentaire du Royaume-Uni (Food Standards Agency, FSA). En cause: les additifs alimentaires, conservateurs ou colorants fortement présents dans la constitution de nombreuses sucreries ou boissons colorés. Des produits suspectés de favoriser les comportements suractifs, impulsifs et l’inattention qui accompagne les troubles d’hyperactivité. Des symptômes réunis dans la famille des troubles déficitaires de l'attention avec hyperactivité (TDAH).

La famille des E110

Les composants chimiques pointés du doigt sont faciles à repérer puisqu’ils sont mentionnés sur les emballages des friandises suivant la nomenclature Exxx. La famille la plus connue étant celle des E110. Le rapport remis à la FSA demande aux parents d’être vigilant et attentif sur la composition de certains produits.

L’acide benzoïque

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont observé 153 enfants âgés de 3 ans et 144 de 9 ans. Pendant une semaine, les enfants ont absorbé une boisson contenant 45 mg d'acide benzoïque (E211). Puis lors des six semaines suivantes, l’acide benzoïque a été supprimé de l'alimentation. Depuis des années, l’acide benzoïque est suspecté d’effets néfastes sur la bonne marche du système nerveux. Pour le professeur Jim Stevenson, chef de l’équipe de Souhampton, il y a bien «la preuve évidente que le mélange de certains colorants et conservateurs perturbe le comportement des enfants». Et d’appeler tout simplement à «les retirer».

L'Europe se penche sur la question

Jeudi, la Commission européenne a annoncé que l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) va examiner les résultats de l’étude britannique. Ses membres devront décider «s'il faut prendre des mesures supplémentaires au sujet des additifs concernés».