Fin de la grève de la faim à Lille

- ©2007 20 minutes

— 

La cinquantaine d'étrangers sans papiers en grève de la faim depuis le 15 juin à Lille ont voté hier l'arrêt de leur jeûne après les propositions de sortie de crise faites par le préfet du Nord.

« Nous suspendons la grève de la faim et nous saisissons l'opportunité d'une proposition, certes insatisfaisante par rapport à notre revendication de départ, mais nous n'avons pas le choix », a déclaré le porte-parole du Comité des sans-papiers du Nord (CSP-59), Roland Diagne. « La lutte n'est pas terminée, y compris celle pour la régularisation des grévistes, a-t-il ajouté. « Elle dépendra de notre capacité à créer un rapport de force après la grève de la faim. » Les propositions de la préfecture garantissent notamment un réexamen « bienveillant » du dossier de dix-huit grévistes de la faim et l'arrêt des procédures à leur encontre le temps de l'examen.