Vers des autos bourrées de techno

- ©2007 20 minutes

— 

Dominique Bussereau, secrétaire d'Etat chargé des Transports, a assuré hier avoir obtenu l'accord de principe du président du constructeur automobile Renault, Carlos Ghosn, pour proposer des éthylomètres dans les véhicules. Chez Renault, on a confirmé être « tout à fait d'accord pour engager une opération test » en proposant l'éthylomètre comme un « accessoire du véhicule » sur les voitures neuves.

Un tel accessoire pourrait être proposé en option ou monté en série, la solution qui aurait la faveur de Dominique Bussereau. Pour le ministre, l'éthylomètre à bord du véhicule devrait « permettre à chacun de s'autotester. Ensuite, l'automobiliste prend ses responsabilités. » Mais il estime qu'un éthylomètre avec un système de blocage du démarrage en cas de taux d'alcool trop élevé est « une fausse bonne idée », car une autre personne que le conducteur doit pouvoir utiliser le véhicule.