Des magistrats condamnent la chancellerie

- ©2007 20 minutes

— 

La convocation du vice-procureur de Nancy auprès du directeur des services judiciaires relève d'« un processus d'intimidation inacceptable », ont dénoncé hier les magistrats de la ville. Philippe Nativel a requis lundi un an de prison ? contre quatre prévus par la loi instaurant des peines planchers pour les récidivistes ? à l'égard d'un commercial de 27 ans. Ce dernier avait affirmé qu'il avait recommencé à dealer pour rembourser son ancien fournisseur qui menaçait sa famille. « Je ne requerrai pas cette peine plancher de quatre ans », la loi ne devant pas « être appliquée sans discernement », avait souligné le vice-procureur. La loi permet aux magistrats de déroger aux peines planchers.