L'appartement fouillé dans la Loire était un laboratoire d'explosif de l'ETA

avec AFP

— 

L'appartement fouillé par les enquêteurs anti-terroristes depuis samedi à Commelle-Vernay, près de Roanne (Loire), était un laboratoire d'explosif de l'organisation séparatiste basque ETA.

Les enquêteurs, qui étaient toujours sur place dimanche en fin d'après-midi, ont trouvé des documents établissant que la planque avait été utilisée par l'ETA, qui y fabriquait des engins explosifs. Les recherches devraient continuer jusque tard dans la soirée, et reprendre lundi.

Les analyses ont révélé la présence d'acide nitrique, mais la quantité de produit trouvé n'a pas été précisée. L'acide nitrique est un composant qui entre dans la fabrication de certains explosifs. L'appartement pourrait avoir été occupé par trois militants de l'ETA interpellés fin juillet à Rodez (Aveyron).