Trois engins incendiaires découverts dans des toilettes d’HEC

Guillaume Guichard

— 

Le Medef a appelé mardi les candidats à la présidentielle à se montrer "plus ambitieux" pour l'économie et proposé cinq chantiers pour doper la production des entreprises, afin de porter le rythme de croissance de 2% (en 2006) à 4% d'ici 5 ans.
Le Medef a appelé mardi les candidats à la présidentielle à se montrer "plus ambitieux" pour l'économie et proposé cinq chantiers pour doper la production des entreprises, afin de porter le rythme de croissance de 2% (en 2006) à 4% d'ici 5 ans. — martin Bureau AFP/Archives
Découverts, dans les toilettes, par les employés de ménage. Trois «engins incendiaires» ont été retrouvés jeudi sur le campus d'HEC à Jouy-en-Josas (Yvelines), où doit se tenir à partir de mercredi prochain l'Université d'été du Medef.
 
En face du bureau de Parisot
 
Vers 7h, intrigués part une forte odeur d’essence, des membres du services d’entretien inspectent les toilettes situées «en face du bureau qu'occupera Laurence Parisot», la présidente du Medef, selon un porte-parole du syndicat des patrons. Un bureau que Laurence Parisot «occupe chaque année» à cette occasion, a-t-il précisé. Là, il y a «trois engins incendiaires, constitués de seize bouteilles de verre» de 1,5 litre, «contenant un mélange d’hydrocarbure», selon une source judiciaire contactée par 20Minutes.fr. Les trois ensembles sont reliés à des réveils par des fils électriques.
 
«Un mécanisme de bonne facture destiné à fonctionner», selon la même source judiciaire. Néanmoins, «leurs minuteurs ne pouvaient pas leur permettre de prendre feu à une semaine de distance», lors de l’université d’été du Medef.
 
Dès leur arrivée, la police a installé un cordon de sécurité dans le bâtiment, où se trouvent principalement des salles de classe», selon Richard Perrin, responsable de communication à HEC, contacté par 20Minutes.fr.
 
Sarkozy pour invité
 
«A ma connaissance, une telle chose n’est jamais arrivée, témoigne Richard Perrin. Nous avons un système de filtrage des entrées, avec une barrière, des caméras et une loge. Des gardiens patrouillent le campus en 24h/24, mais HEC, c’est 120 hectares. C’est très vaste, donc très compliqué de tout surveiller.»
 
Avant la découverte des engins incendiaires, la préfecture des Yvelines n’avait pas encore décidé si elle allait diligenter une inspection de sécurité et de déminage sur le campus, a indiqué la préfecture à 20Minutes.fr. Ces visites s’effectuent généralement à l’aube, juste avant l’arrivée des personnalités.
 
Car l’Université du Medef doit accueillir Nicolas Sarkozy jeudi prochain, de nombreux ministres et des grands patrons français. Dans le cadre de la venue du président de la République, une «inspection drastique de sécurité» avait tout de même été planifiée avant son arrivée.
 
Contacté par 20minutes, le Medef ne remet pas en cause «pour l'instant» la tenue de l'université d'été organisée de mercredi à vendredi prochain.
 
Une réunion de crise se tiendra vendredi à la préfecture des Yvelines pour réfléchir à un plan d’action, a-t-on indiqué du côté de la préfecture à 20Minutes.fr. La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie jeudi de l'enquête.