Canyoning: les gendarmes ont établi une nouvelle version de l'accident

AFP

— 

Un adolescent de 12 ans et un moniteur sont morts noyés et une accompagnatrice a été grièvement blessée dans un accident relativement rare de canyoning, le premier de la saison, dimanche matin, près de Cluses, en Haute-Savoie.
Un adolescent de 12 ans et un moniteur sont morts noyés et une accompagnatrice a été grièvement blessée dans un accident relativement rare de canyoning, le premier de la saison, dimanche matin, près de Cluses, en Haute-Savoie. — Jean-Pierre Clatot AFP
Un tout autre scénario se profile dans l’enquête sur l'accident de canyoning de dimanche, en Haute-Savoie, qui a coûté la vie à un moniteur et un élève âgé de 12 ans. Le capitaine Damien Guillon, directeur de l'enquête, a indiqué lundi que, contrairement aux premiers témoignages, le moniteur s'était jeté à l'eau le premier.

Nouveaux éléments

Dans un premier temps, la gendarmerie avait indiqué qu'un enfant s'était jeté dans l'eau alors que les autres étaient encore sur la rive, qu'il avait emprunté le tobboggan le premier et qu'il s'était ensuite noyé après avoir été emporté par les flots. Selon la première version, le moniteur s'était alors jeté à l'eau pour tenter de le rattraper et s'était noyé à son tour.

Le capitaine Guillon, après avoir recueilli les témoignages de tous les enfants, a déclaré lundi, au cours d'un point-presse, que les membres du groupe étaient «bien équipés» et que l'accident s'est en fait produit lors du passage d'un deuxième tobbogan, le premier ayant été franchi sans encombre.

«Le petit Elias est passé en troisième position, derrière le moniteur et un autre enfant. Le moniteur est ensuite remonté sur la berge pour surveiller le groupe», a poursuivi l'officier. «C'est alors qu'il a vu l'enfant s'enfoncer dans l'eau, et ne pas remonter. Il a aussitôt plongé mais lui-même n'est pas reparu», a ajouté le capitaine qui a précisé que le moniteur disposait d'un diplôme permettant d'organiser une telle sortie.

L'accident

Un adolescent de 12 ans et un moniteur sont morts noyés et une monitrice a été grièvement blessée dans un accident de canyoning, dimanche matin, au canyon Balmes, sur la commune de Magland, près de de Cluses (Haute-Savoie).

L'accident, révélé par Europe 1, s'est produit vers 10h15, au ruisseau des Rots, alors qu'un groupe de sept enfants s'apprêtait à partir en expédition canyoning, membres d'un centre de vacances de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), accompagnés de deux moniteurs.

Huit plongeurs et des pompiers

Huit plongeurs de la gendarmerie et des pompiers ont été dépêchés sur place et ont pu récupérer les corps des deux victimes.
Il s'agit de Yannick Chassaing, 39 ans, moniteur dans un centre de vacances de Choisy-le-Roy. Il «était reconnu depuis 14 ans. Il avait tous les diplômes requis», a dit à l'AFP le maire de Choisy-le-Roi, Daniel Davisse, joint par téléphone en Haute-Savoie où il s'est rendu.

Selon les gendarmes, «il a beaucoup plu ces derniers jours et il devait y avoir beaucoup de courant». «Le premier moniteur a dû se rendre compte qu'il y avait matière à s'inquiéter et c'est pour cela qu'il a plongé», selon eux.