Deux marins-pêcheurs sauvés in extremis

avec AFP

— 

Deux marins-pêcheurs ont été secourus in extremis dimanche matin, cinq heures après être tombés à l’eau en baie de Douarnenez (Finistère) lorsque leur chalutier a fait naufrage, selon le Centre régional opérationnel de sauvetage et de secours (Cross) Corsen.

Le petit chalutier de 10,60 m, immatriculé à Saint-Brieuc, s’est retourné «vers 02h30-03h00 du matin, pour une raison qui reste inconnue pour l’instant», selon la même source. «Mais suffisamment rapidement pour que les deux marins qui se trouvaient à son bord n’aient pas eu le temps de lancer de signal d’alerte», a précisé le Cross.

Hypothermie

Les deux hommes ont été secourus vers 8h du matin par un plaisancier qui avait remarqué une traînée d’huile suspecte à la surface de l’eau, l’avait suivie pour finalement tomber sur les deux naufragés qui criaient à l’aide. Le plaisancier les a hissés à son bord et a donné l’alerte. Un bateau de pêche qui se trouvait à proximité les a alors ramenés vers la côte.

Les deux hommes étaient en état d’hypothermie après avoir passé cinq heures dans une eau à 17C°. La durée de vie d’une personne normalement constituée dans une eau à pareille température est de huit heures.

Les deux marins ont été hospitalisés au centre hospitalier de Douarnenez, a-t-on appris auprès des pompiers.