Régionales: pour Julien Dray, il y a «deux France» à la sociologie politique différente

© 2015 AFP

— 

Julien Dray, vice-président (PS) de la région Ile-de-France, le 15 novembre 2015 à la synagogue de la Victoire à Paris
Julien Dray, vice-président (PS) de la région Ile-de-France, le 15 novembre 2015 à la synagogue de la Victoire à Paris — LOIC VENANCE AFP

Julien Dray, vice-président (PS) de la région Ile-de-France, a estimé lundi qu'il y avait «deux France» à la sociologie politique différente, entre l'est frontalier d'une part et «l'arc atlantique» et «les grandes métropoles urbaines» d'autre part, phénomène une nouvelle fois mis en exergue par le premier tour des régionales.

«Regardez bien la carte de France, elle est importante. Elle montre une ligne de fracture totale entre deux France: toute une série de régions qui sont des régions frontalières, qui ont le sentiment d'être envahies, agressées, ringardisées», qui «vivent le monde réel comme une agression, un déclassement, une angoisse», a analysé M. Dray sur RMC et BFMTV.

«Et il y a de l'autre côté une autre France, tout l'arc atlantique, toutes les grandes métropoles urbaines, qui vivent la modernité avec ses difficultés --elles ne disent pas que ça va bien--, mais plutôt une opportunité», a-t-il développé.

«Même en Ile-de-France, c'est très intéressant de voir comment Paris, la petite couronne, résistent fortement au Front national et comment la grande couronne vote pour le Front national», a relevé M. Dray.

«Le tripartisme, c'est vrai, mais la sociologie politique, c'est quand même ça: il y a deux France», a insisté le conseiller régional PS, pour qui l'enjeu est «comment nous sommes capables de créer un projet qui unifie ces deux France».