Deux manadiers mis en examen pour avoir faussé un examen vétérinaire

— 

Ceux que la corrida rebute, n'ont pas à déserter les arènes: dans le sud-est de la France, la course camarguaise, forme de tauromachie unique au monde, laisse la vie au taureau, véritable star à qui l'on érige même des statues dans les villes et villages
Ceux que la corrida rebute, n'ont pas à déserter les arènes: dans le sud-est de la France, la course camarguaise, forme de tauromachie unique au monde, laisse la vie au taureau, véritable star à qui l'on érige même des statues dans les villes et villages — Dominique Faget AFP

Ils voulaient dissimuler que leurs taureaux et vachettes avaient la tuberculose. Ils ont été mis en examen vendredi et leur troupeau de 130 bêtes a été entièrement abattu pour éviter tout risque de contagion. Georges Rouquette, président des manadiers de l’Hérault, et un manadier du Var ont tenté de dissimuler la maladie de leurs bêtes lors d’un contrôle sanguin.

Lors de la visite des vétérinaires en avril, le patron de la plus connue manade de l’Hérault a substitué les éprouvettes contenant le sang de ses animaux par celui de cheval. Sang fourni par l’autre manadier. Pour cette manipulation, les deux hommes risquent quatre ans de prison maximum et jusqu’à 90.000 euros d’amende.