La croissance du secteur privé au plus bas depuis 3 mois, impact des attentats (cabinet Markit)

© 2015 AFP

— 

La croissance de l'activité du secteur privé a ralenti en novembre
La croissance de l'activité du secteur privé a ralenti en novembre — JOEL SAGET AFP

La croissance de l'activité du secteur privé a nettement ralenti en novembre, l'indice PMI final s'établissant à 51 points, «certaines entreprises mentionnant l'impact des attentats du 13 novembre», a annoncé la société Markit jeudi.

En net repli par rapport à octobre (52,6 points), cet indice évaluant la croissance à la fois dans le secteur industriel et dans celui des services traduit «la plus faible croissance de l'activité du secteur privé français depuis août dernier», selon Markit.

Une précédente estimation du PMI pour le mois de novembre faisait état d'un indice à 51,3 points. L'activité est estimée en expansion quand elle se situe au-dessus de la barre de 50.

Dans le seul secteur des services, l'indice s'établit aussi à 51 points, contre 52,7 points en octobre.

«Certaines entreprises interrogées, notamment dans le secteur Hôtels et Restaurants, font état d'annulations après les récents événements survenus à Paris», indique Markit.

«L'expansion des nouvelles affaires s'accélère en revanche - celles-ci enregistrant leur plus forte hausse depuis cinq mois», souligne par ailleurs Jack Kennedy, économiste du cabinet, dans le communiqué.

«Alors que l'incertitude plane sur les conséquences à plus long terme des récents événements sur l'économie, les dernières données PMI demeurent conformes à une modeste progression du PIB français au quatrième trimestre», ajoute-t-il.

Manuel Valls a assuré mardi que la France enregistrerait une croissance économique d'1% ou 1,1% cette année, espérant que la période des fêtes contribuerait à effacer la perte d'activité liée aux attentats du 13 novembre.