Les 15.000 voyageurs bloqués arrivent à destination

TRANSPORT Un incendie empêchait les trains de...

avec AFP

— 

Les 15.000 voyageurs de la SNCF bloqués en gare ou dans les trains samedi en raison d'un incendie le long de la voie ferrée entre Nîmes et Montpellier sont arrivés à destination au plus tard dimanche au petit matin, a affirmé la direction nationale de la SNCF.

Au total une trentaine de trains grande ligne (TGV et Corail) ont été touchés ainsi que onze TER, a précisé une porte-parole de la SNCF. Ils ont enregistré des retards compris entre une et cinq heures. Les deux derniers TGV concernés sont arrivés à Lille vers 4H00.

Logés à l’hôtel

«Tous les voyageurs ont été pris en charge», a précisé la SNCF, et notamment ceux qui avaient manqué leur correspondance pour Bruxelles et auxquels le taxi a été offert tandis qu'une trentaine de Britanniques qui n'ont pas pu prendre l'Eurostar à Lille ont été logés à l'hôtel.

Dans la région Languedoc-Roussillon, où le feu s'est déclaré et où 20 trains ont été arrêtés, 5.000 voyageurs étaient concernés. Selon la direction régionale de la SNCF, ils avaient pratiquement tous rejoint leur destination vers 0h30. Une centaine d'entre eux a dû passer la nuit dans une rame dortoir mise à disposition par la SNCF à Montpellier.

Les autres trains étaient retenus dans les gares de Perpignan, Sète (Hérault), Avignon, et Orange (Vaucluse).

Remboursement total ou partiel

La SNCF, qui a annoncé que les voyageurs ayant subi trois heures de retard et plus se verraient rembourser la totalité de leurs billets en bons voyages tandis que les autres auraient des remboursements partiels, n'a pas pu chiffrer le montant de son préjudice.

Le feu avait pris samedi vers 14H30 entre Uchaud (Gard) et Lunel (Hérault) avant de se propager sur près de trente kilomètres le long de la voie ferrée. Selon la première hypothèse des pompiers, il se serait déclaré dans le sillage d'un train d'hydrocarbures. Des étincelles provenant de l'essieu auraient embrasé des broussailles, touchant également une pinède.

L'incendie a été fixé vers 18h30 et maîtrisé en début de soirée, après avoir parcouru au total environ huit hectares de broussailles et de forêt, ont indiqué les centres opérationnels départementaux d'incendie et de secours du Gard et de l'Hérault.