Le forcené de Saint-Clar-de-Rivière s'est suicidé

FAIT DIVERS Un autre corps a été retrouvé...

— 

Un homme armé, présenté comme un ancien professeur dans une phase dépressive, a pris en otages jeudi après-midi vingt élèves de 16 à 18 ans et deux surveillantes dans un lycée de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe).
Un homme armé, présenté comme un ancien professeur dans une phase dépressive, a pris en otages jeudi après-midi vingt élèves de 16 à 18 ans et deux surveillantes dans un lycée de Sablé-sur-Sarthe (Sarthe). — Martin Bureau AFP/Archives

Le forcené qui avait tiré des coups de feu après s'être retranché samedi soir dans son appartement à Saint-Clar-de-Rivière (Haute-Garonne) s'est suicidé par balles, a annoncé la gendarmerie, qui a précisé que le corps d'un homme également tué par balles avait été retrouvé à proximité.

.../... Plus d'infos à venir sur 20minutes.fr

Des hommes du Groupe d'Intervention de la gendarmerie nationale (GIGN), arrivés de Paris vers 5h du matin dimanche, ont pénétré peu après 10 heures dans l'appartement du forcené et ont retrouvé son corps sans vie dans une chambre, précise-t-on de même source.

Ils ont également retrouvé un homme tué par balles dont le corps gisait à quelques mètres de la maison, réhabilitée en plusieurs appartements.

«Nombreux coups de feu»

Le forcené avait violemment agressé sa soeur, avec qui il vivait, samedi vers 22h, avant de se retrancher chez lui et de tirer de «nombreux coups de feu», selon les forces de l'ordre.

Près de 70 personnes résidant dans des appartements situés dans la maison du forcené et dans les maisons et habitations voisines avaient été évacuées tôt dimanche matin par mesure de précaution à la suite de la détection d'une odeur de gaz dans le quartier.