Agression contre un juif et une musulmane : Hollande appelle à une réaction «impitoyable»

© 2015 AFP

— 

Manuel Valls parle à François Hollande le 18 novembre 2015 à Paris
Manuel Valls parle à François Hollande le 18 novembre 2015 à Paris — STEPHANE DE SAKUTIN POOL

François Hollande a condamné jeudi les agressions commises la veille contre un enseignant juif et une femme musulmane à Marseille, appelant à «une terrible, impitoyable même, réaction».

«Nous devons être d'une terrible, impitoyable même, réaction parce que c'est l'ensemble de la communauté nationale qui est concernée», a déclaré le président de la République devant la Fondation Chirac en évoquant le cas d'un enseignant «attaqué sauvagement» et l'agression d'une femme musulmane mercredi à Marseille.

L'enseignant, professeur d'une école juive de Marseille, a été blessé à coups de couteau par trois hommes qui ont proféré des menaces et des insultes antisémites et ont exhibé un tee-shirt estampillé «Daech».

Un peu plus tôt mercredi, une jeune musulmane voilée a été agressée à la sortie d'une station de métro dans le centre de Marseille par un homme lui reprochant, selon les déclarations de la victime, d'être une terroriste.

L'agresseur, âgé d'une vingtaine années, aurait fait référence aux signes religieux de la jeune femme, qui portait un hijab (voile laissant le visage apparent).