Attentats: Hollande pour la première fois devant le Congrès à Versailles

© 2015 AFP

— 

Le président François Hollande sur le perron de l'Elysée le 15 novembre 2015 à Paris
Le président François Hollande sur le perron de l'Elysée le 15 novembre 2015 à Paris — STEPHANE DE SAKUTIN AFP

François Hollande a annoncé que le Parlement serait saisi «dès mercredi» d'un projet de loi «prolongeant l'état d'urgence pour trois mois», lors de son allocution devant le Parlement réuni en Congrès à Versailles, trois jours après les attentats ayant ensanglanté Paris.

«J’ai décidé que le Parlement serait saisi dès mercredi d’un projet de loi prolongeant l’état d’urgence pour trois mois et adoptant son contenu à l’évolution des technologies et des menaces», a déclaré le président de la République, qui a «invité» les parlementaires à «le voter d'ici la fin de la semaine».

«La loi du 3 avril 1955 relative à l’état d’urgence prévoit en particulier deux mesures exceptionnelles, l’assignation à résidence et les perquisitions administratives, qui offrent des moyens utiles pour prévenir la commission de nouveaux actes terroristes. Je veux leur donner immédiatement toute leur portée et les consolider. Il sera donc proposé au Parlement d’adopter un régime juridique complet pour chacune de ces dispositions», a développé M. Hollande, qui a décrété l'état d'urgence dans les heures suivant les attentats de vendredi.