La consommation des ménages en hausse au troisième trimestre

La consommation des ménages en biens est restée stable en septembre mais a progressé de 0,7% sur l'ensemble du troisième trimestre, a annoncé vendredi l'Insee.

© 2015 AFP

— 

Chaîne de montage à l'usine Renault de Sandouville
Chaîne de montage à l'usine Renault de Sandouville — Charly Triballeau AFP

La consommation des ménages en biens est restée stable en septembre mais a progressé de 0,7% sur l'ensemble du troisième trimestre, a annoncé vendredi l'Insee.

Cette hausse est notamment due aux «achats de biens durables», notamment les «achats d'automobiles», explique l'Institut national de la statistique et des études économiques dans un communiqué.

La consommation des ménages, moteur important de la croissance en France, avait enregistré au second trimestre un recul de 0,1%. La croissance au cours de ce trimestre a été nulle.

En septembre, les dépenses en biens durables ont enregistré leur plus forte hausse depuis le début de l'année (+1,4 %), selon l'Insee. En cause: les achats de voiture, qui ont augmenté de 2,3%, après 0,3% en août.

Les dépenses en équipement du logement se sont à l'inverse légèrement repliées (-0,3 %), le dynamisme des dépenses d’électroménager étant contre-balancé par «un fort repli des achats de meubles», note l'institut.

Les dépenses en textile, habillement et cuir ont elles aussi reculé (-0,4 %), en raison des baisses d'achats de chaussures, mais restent néanmoins en nette hausse sur l'ensemble du troisième trimestre (+2,0 %).

La consommation d'énergie, pour sa part, est restée quasi stable (-0,1 %), grâce au repli de la consommation de fioul domestique.

Sur l'ensemble du trimestre, les dépenses en énergie sont toutefois là aussi à la hausse, de 1,6 %, tandis que les achats de produits alimentaires ont légèrement reculé (-0,2 %).

La première estimation du chiffre de croissance atteint au troisième trimestre sera dévoilée par l'Insee le 13 novembre.