Un car tombe dans la Romanche

ACCIDENT L'autocar est tombé dans un torrent dimanche matin. Au moins 21 morts et 12 blessés graves

avec AFP

— 

L'accident de l'autocar qui s'est écrasé dans un torrent à Vizille (Isère) dimanche matin avec à son bord une cinquantaine de pélerins polonais, a fait 21 morts, 24 blessés dont 12 graves et 6 disparus selon un nouveau bilan provisoire, ont indiqué les pompiers.
L'accident de l'autocar qui s'est écrasé dans un torrent à Vizille (Isère) dimanche matin avec à son bord une cinquantaine de pélerins polonais, a fait 21 morts, 24 blessés dont 12 graves et 6 disparus selon un nouveau bilan provisoire, ont indiqué les pompiers. — Jean-Pierre Clatot AFP
Sortie de route fatale. Un autocar qui transportait une cinquantaine de pèlerins polonais est tombé dans un torrent entre Grenoble et La Mure dimanche matin. Le dernier bilan provisoire des pompiers fait état d'au moins 26 morts et 24 blessés, dont 14 graves.

«Le bus, qui était polonais, s'est enflammé après avoir quitté la route et chuté près de 40 mètres plus bas», a indiqué le capitaine Stéphane Estachy, des pompiers de l'Isère. «51 personnes ont été impliquées, 49 passagers et deux chauffeurs, dans cet accident qui mobilise une centaine de pompiers du département», a-t-il ajouté précisant qu'un «accident similaire s'était déjà produit au même endroit il y a 25 ans».

Problèmes de frein

Le car roulait sur la Route Napoléon (RN85), une route très pentue reliant Grenoble à Gap, lorsqu'il a eu des problèmes de freins peu avant 10h, dans la descente de Laffrey, à une trentaine de kilomètres au sud de Grenoble, sur la commune de Vizille, selon les pompiers et les gendarmes. Le car a défoncé le parapet et s'est écrasé sur les berges du torrent alpin la Romanche.

Le groupe de pélerins, composé de personnes plutôt âgées, était venu en car de Skawina, dans la banlieue de Cracovie, pour faire plusieurs pélerinages. Les pélerins avaient passé la nuit de samedi à dimanche au sanctuaire marial de Notre Dame de la Salette, où ils étaient arrivés samedi soir, selon des responsables du sanctuaire.

Fillon et Borloo sur place

Le chef du gouvernement devait décoller à la mi-journée de l'aéroport de Villacoublay, accompagné du ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, chargé de la sécurité routière. Selon l'entourage de ce dernier, "une enquête est d'ores et déjà lancée our étudier les causes et les circonstances de l'accident», mais le ministre veut d'abord communiquer "un message de compassion et d'effroi».

Le ministère des Affaires étrangères a mis en place un numéro de téléphone spécial pour informer les proches des victimes. Selon la télévision polonaise privée TVN24, l'autocar transportait 61 personnes. De leur côté, les pompiers français n'ont fait état que de 51 personnes impliquées dans l'accident.