Arno Klarsfeld restera rive gauche

— 

Recasé. Celui qui se voyait à l’Assemblée nationale aura finalement un joli maroquin à Matignon: l’avocat Arno Klarsfeld va intégrer «incessamment sous peu» le cabinet de François Fillon avec le titre de «conseiller».

Parachuté dans la 8è circonscription de Paris (12è arrondissement) à quelques semaines des élections législatives, il avait été nettement battu en juin par la socialiste Sandrine Mazetier (qui avait totalisé près de 56% des voix). Le jeune avocat médiatique, fils de Beate et Serge Klarsferld président de l'association des Fils et filles des Déportés juifs de France, avait ainsi fait basculer à gauche cette circonscription détenue par la droite depuis 1958.

«Erreur de casting»

Arno Klarsfeld s’était illustré au service de Nicolas Sarkozy, lorsque celui-ci était ministre de l’Intérieur. Il avait eu une mission de médiateur dans deux dossiers sensibles, le sort des familles d’enfants sans-papiers scolarisés en France et l’occupation du canal Saint-Martin par l’association des Enfants de Don Quichotte.

L’avenir d’Arno Klarsfekd dans la vie politique parisienne semble aujourd’hui définitivement enterré.  De quoi soulager Françoise de Panafieu, tête de file de l’UMP aux municipales de l’an prochain.

Arno Klarsfeld avait été une  «erreur de casting», aux yeux de nombreux ténors de la droite parisienne, qui s’inquiétaient de ses éventuelles ambitions sur la mairie du 12è. Or l’UMP doit impérativement reconquérir cet arrondissement si elle veut avoir une chance de reprendre l’Hôtel de Ville à Bertrand Delanoë.

Sophie Caillat