Jean-Marie Bockel – Passé de gauche à droite, il garde sa mairie de Mulhouse
Le secrétaire d'Etat à la Coopération a conservé de peu sa mairie dans une triangulaire dangereuse. Il l'emporte avec 43,16% des voix. Son adversaire socialiste Pierre Freyburger arrive juste derrière avec 42,57% des suffrages.
Jean-Marie Bockel – Passé de gauche à droite, il garde sa mairie de Mulhouse Le secrétaire d'Etat à la Coopération a conservé de peu sa mairie dans une triangulaire dangereuse. Il l'emporte avec 43,16% des voix. Son adversaire socialiste Pierre Freyburger arrive juste derrière avec 42,57% des suffrages. — Medhi Fedouach AFP/Archives

FINANCES

La Maison de la francophonie: pas si cher

Il y aurait des contreparties pour l'Etat…

La Maison de la francophonie ne serait pas aussi chère que veut bien le dire la commission des finances du Sénat. Une convention signée en mars 2006 stipule que l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) donnera à l'Etat français les bâtiments des sept sites qu'elle occupe actuellement en échange de son futur siège, rappelle l'organisation contactée par 20Minutes.fr.

De plus, ajoute le ministère des Affaires étrangères joint par 20Minutes.fr, l'organisation internationale vendrait son site quai André Citroën, dans le 15ème, et financerait, avec ces 12 millions d'euros, une partie des travaux de rénovation du nouveau siège.

Mais, suite à la polémique, le secrétaire d'Etat à la Coopération et la francophonie, Jean-Marie Bockel, a annoncé mercredi après-midi qu'il était «dans l'état d'esprit de revoir le projet». «Ce qui veut dire que le projet de loi qui devait être présenté le 1er août (devant le Sénat, ndr) pourrait reporté», reconnaît le secrétaire d'Etat.

«Les implications sont très fortes: nous avions trouvé un accord en 2002 impliquant les différents ministères concernés (écologie et finances, ndr) et les 50 Etats membres de l'OIF», prévient-on au ministère des Affaires étrangères. Sous-entendu, changer l'adresse du siège aurait donc des conséquences... internationales.