IMMIGRATION

Un avion privé pour l’expulsion des étrangers

La police aux frontières loue un bimoteur de 19 places...

Un avion plus souple d’utilisation et plus discret. Depuis octobre 2006, la police aux frontières (PAF) s’est dotée d’un Beech 1900, un bimoteur de 19 places, pour effectuer une partie des reconduites à la frontières des immigrés en situation irrégulière. Selon «Le Monde» daté de jeudi, qui révèle l’information, cet avion est loué à une compagnie privée.

Alors que le Comité central d’entreprise d’Air France a récemment demandé «l'arrêt de l'utilisation des avions du groupe Air-France KLM pour les expulsions d'étrangers», le directeur de la PAF reconnaît dans les colonnes du quotidien que «le Beech offre plus de souplesse et assure à la PAF une plus grande indépendance qu’une compagnie régulière». A tel point que le ministère de l’Intérieur envisagerait de se doter d’un second appareil.

Le gouvernement évite ainsi tout dérapage médiatique, provoqué par l’intervention d’une association ou de passagers au moment de l’embarquement à bord des compagnies régulières. Ces dernières continuent toutefois d’assurer l’essentiel des éloignements, notamment vers l’Afrique et l’Asie. Pour les vols groupés, le ministère loue des charters, mais il lui arrive aussi de réquisitionner des appareils de sécurité civile. Dernier en date, le bombardier d’eau Dash 8, utilisé le 1er avril dernier.