Pour deux Français sur trois, la droite ne peut pas avoir Sarkozy comme candidat en 2017

© 2015 AFP

— 

L'ancien président de la République et président des Républicains, Nicolas Sarkozy, le 14 octobre 2015 à Limoges
L'ancien président de la République et président des Républicains, Nicolas Sarkozy, le 14 octobre 2015 à Limoges — NICOLAS TUCAT AFP

Deux Français sur trois (67%) pensent que Les Républicains ne peuvent pas avoir Nicolas Sarkozy comme candidat à la présidentielle de 2017 en raison des «affaires en cours», selon un sondage Odoxa pour iTELE.

A la question «avec les affaires en cours, pensez-vous que le parti Les Républicains peut tout de même présenter Nicolas Sarkozy comme candidat à la présidentielle de 2017 ?», 67% des personnes interrogées répondent «non», soit une progression de 8 points par rapport à un sondage identique réalisé en décembre 2014, juste après l'élection de M. Sarkozy à la présidence de LR.

A l'inverse, 32% pensent que «oui» (-8). 1% ne se prononcent pas.

Autre protagoniste de l'affaire Bygmalion, l'ex-président de l'UMP Jean-François Copé, qui aimerait faire son retour en politique, apparaît lui aussi très affaibli. 72% (-1 par rapport à octobre 2013) des personnes interrogées ont de lui une «mauvaise opinion» tandis que 26% (+2) en ont une «bonne opinion».

Enquête réalisée par internet les 15 et 16 octobre auprès de 1.001 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.