CLEARSTREAM

L'audition de Gergorin dure

L'ex vice-président d'EADS est entendu au pôle financier ...

L'audition devant le pôle financier de Paris de Jean-Louis Gergorin se poursuit mercredi après-midi. Son avocat a indiqué qu'elle se prolongerait certainement jusque tard dans la soirée, voire la nuit. «Nous reprenons les faits depuis le début», a-t-il précisé.
L'ex vice-président d'EADS est convoqué dans le dossier Clearstream à propos des notes inédites du général Rondot impliquant Dominique de Villepin.

Jeudi Lahoud
Les magistrats souhaitent recueillir sa version sur ces fameuses notes, récemment mises au jour, qui suggèrent la participation de l'ancien Premier ministre à une manipulation politique. Demain, ce sera au tour d'Imad Lahoud, ex-cadre d'EADS, également mis en examen et cité dans les notes du général Rondot, d’être entendu par les juges.

Jean-Louis Gergorin est mis en examen dans ce dossier pour «dénonciation calomnieuse, faux usage de faux et recel d'abus de confiance et de vol».

Villepin le 27

Quant à Dominique de Villepin, il est convoqué en vue de sa mise en examen pour «complicité de dénonciation calomnieuse, recel de vol, recel d'abus de confiance et complicité d'usage de faux » le 27 juillet .
Depuis bientôt trois ans, la justice cherche à savoir comment des personnalités, parmi lesquelles Nicolas Sarkozy, ont été faussement accusées par un «corbeau» de détenir des comptes occultes chez Clearstream, un organisme financier par lequel, selon lui, avait transité les pots-de-vin de la vente des frégates à Taiwan en 1991.

Le juge Renaud Van Ruymbeke, qui instruisait le dossier des frégates, avait reçu en 2004 des listings bancaires censés justifier ces transactions illicites mais qui, après enquête, se sont révélés être des documents falsifiés.

Retrouvez tout le dossier Clearstream