«L’humanisme a foutu le camp de nos entreprises»

M. F.

— 

Le ministre du Travail s’est dit «préoccupé» mardi par la série de suicides chez PSA, après la mort d’un sixième salarié à Mulhouse. Xavier Bertrand aurait aussi pris contact avec les directeurs des ressources humaines du groupe automobile pour «faire le point sur la situation».

«La direction botte en touche»

Mardi matin s’est tenu la réunion du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CSHCT), demandée lundi par la CGT après la pendaison de l’ouvrier. «La direction botte en touche en parlant de suicides multifactoriels», a déploré Vincent Duse, représentant CGT, à la sortie de la réunion.

Pour Franck Don de la CFTC, «il s’agit d’un problème global. L’humanisme a foutu le camp de nos entreprises. Les employés ne sont plus que des numéros qui attendent la fin de la journée.»

Les syndicats entendent profiter de la conférence sociale tripartite (syndicats-patronat-gouvernement), qui aura lieu en octobre, pour évoquer la charge de travail et les pressions qui pèsent sur les employés. Ils veulent notamment demander une amélioration de l’assistance sociale en entreprises.