Polnareff à Sarkozy: «Monsieur le Président, je vous dis merde et on ira tous au paradis»

14 JUILLET Michel Polnareff a enflammé le Champ-de-Mars, samedi soir...

C. L.

— 

Plus de 600.000 personnes se sont réunies samedi sur le champ de Mars pour écouter le "concert de la fraternité" de Michel Polnareff, auquel assiste le président Nicolas Sarkozy, à l'initiative de cette fête géante et gratuite.
Plus de 600.000 personnes se sont réunies samedi sur le champ de Mars pour écouter le "concert de la fraternité" de Michel Polnareff, auquel assiste le président Nicolas Sarkozy, à l'initiative de cette fête géante et gratuite. — Boris Horvat AFP/Archives
Michel Polnareff a enflammé le Champ-de-Mars, samedi soir. A l’occasion du 14 juillet, le chanteur français, en tournée dans l’Hexagone après 34 années d’absence, avait été invité par Nicolas Sarkozy à donner un concert gratuit à Paris. Une première conforme à la volonté du chef de l'Etat d'innover.

Quelque 600.000 personnes étaient présentes pour écouter la prestation de Michel Polnareff, visiblement ému. Pendant plus d’une heure, il a enchaîné ses tubes des années 1980 et 1960, avant de conclure sur sa «Lettre à France», hymne écrit pendant son exil aux Etats-Unis.

«Je suis très très flatté, a-t-il lancé à la foule, sous les applaudissements. Et je remercie Nicolas Sarkozy de m’avoir proposé de chanter pour cette fête de la fraternité. Dans le monde des artistes, on ne dit pas “bonne chance”, ça porte malheur. Alors, monsieur le Président je vous dis merde et on ira tous au paradis.»