Lance-roquettes, kalachnikovs et explosifs pour les dealers de Saint-Tropez

avec AFP

— 

Lance-roquettes, fusils d'assaut, explosifs... Un impressionnant arsenal de guerre comprenant lance a été découvert à La Valette (Var) en début de semaine par la police, en marge d'une enquête sur un trafic de cocaïne.

Soirées tropéziennes branchées

Les 2 et 3 juillet, les policiers avaient interpellé douze personnes dans le golfe de Saint-Tropez, dans une sur un réseau fournissant en cocaïne l’été « les soirées branchées de certains établissements de nuit mais aussi des soirées privées». Parmi elles, la tête du réseau Fabien Barbieri, 42 ans, fiché au grand banditisme et déjà condamné pour association de malfaiteurs et vol à main armée.

«Au sommet de la pyramide, il y a des membres influents du milieu varois», a simplement déclaré la police au cours d'une conférence de presse. Lors de leurs perquisitions, les policiers avaient saisi 1,2 kilo de cocaïne et 20.000 euros au domicile de l'un des interpellés.

Attirail du grand banditisme

C’est là qu’ils ont découvert une clé qui les a menés jusqu'à un box situé dans une résidence privée à La Valette (Var). Y étaient entreposés quatre lance-roquettes, 13 kalachnikov, deux pistolets-mitrailleurs, 25 pistolets automatiques, 118 kilos d'explosifs, des grenades, 24 détonateurs mais aussi des perruques, cagoules et gilets pare-balles.

Des expertises sont en cours pour déterminer si ce matériel a pu servir à des braquages «car c'est tout l'attirail du grand banditisme mais aussi des braqueurs».