Wauquiez à la rencontre des Français

©2007 20 minutes

— 

Les points presse à l'américaine désormais organisés chaque semaine à l'Elysée n'ont décidément pas vocation à passer inaperçus. Hier, le porte-parole de la présidence a fait sensation en annonçant aux journalistes qu'en lieu et place de la traditionnelle interview du 14 Juillet, les Français auraient droit cette année à un concert de Michel Polnareff à Paris, au Champ-de-Mars.

De semaine en semaine, ce scénario est appelé à se répéter. Chaque jeudi, le porte-voix du Président, David Martinon, va livrer des informations inédites, qui s'ajouteront à celles révélées par Nicolas Sarkozy lui-même, au rythme de ses déplacements incessants.

Dans ce contexte, un sort paraît peu enviable : celui de Laurent Wauquiez. A chacune de ses interventions, le jeune - 32 ans - porte-parole du gouvernement prend le risque de répéter ce que d'autres ont dit avant lui. Celui que la droite présente comme le cerveau le plus brillant de sa génération devra faire preuve d'inventivité pour faire entendre sa voix. On ignore s'il y parviendra, mais il s'y emploie. La preuve, pour la première fois dans 20 Minutes, Laurent Wauquiez détaille une initiative spectaculaire, qui s'apparente à une mini-révolution. Il ira tous les 15 jours à la rencontre des Français pour recueillir leurs doléances et leurs espoirs (lire ci-dessous). Sortes d'avatar des débats participatifs chers à Ségolène Royal, ces rencontres donneront lieu à des comptes rendus transmis à l'Elysée et Matignon. « Les Français ont trop souvent eu l'impression de ne pas être écoutés », justifie Laurent Waquiez. Il lui reste à garantir que cette fois ils seront entendus.