Les bourses universitaires rattrapent l'inflation

SOCIAL Elles seront revalorisées de 2,5%...

— 

Les trois universités d'Aix-Marseille ont annoncé samedi qu'elles avaient décidé de s'unir pour former d'ici deux ans l'une des plus grosses universités françaises, Aix-Marseille Université, qui aura quelque 70.000 étudiants et couvrira "la totalité des champs disciplinaires".
Les trois universités d'Aix-Marseille ont annoncé samedi qu'elles avaient décidé de s'unir pour former d'ici deux ans l'une des plus grosses universités françaises, Aix-Marseille Université, qui aura quelque 70.000 étudiants et couvrira "la totalité des champs disciplinaires". — Boris Horvat AFP/Archives

La rentrée sera légèrement meilleure que prévue pour les étudiants boursiers. Les bourses universitaires sur critères sociaux vont être revalorisées de 2,5% au lieu de 1,5%, comme prévu dans la loi de finance 2007. Le montant moyen des bourses les plus représentatives va passer de 3.607 euros en 2006, à 3.752 en 2007, selon le ministère.

Un rattrapage partiel

«C'est la plus forte progression depuis cinq ans», a souligné le ministère de l'Enseignement supérieur. Mais ce n'est qu'un rattrapage partiel: depuis 2002, les augmentations des bourses universitaires restent en deçà de l'inflation. Le gouvernement a reconnu qu'une hausse de 5% serait nécessaire pour rattraper le retard pris. L'Unef (syndicat étudiant de gauche) salue cette hausse qui «met fin à six ans de baisse du pouvoir d'achat étudiant».