La grippe aviaire confirmée en France

— 

Le virus de la grippe aviaire H5N1, hautement pathogène, est soupçonné d'être à l'origine du décès de trois cygnes trouvés morts la semaine dernière sur un étang de la commune d'Assenoncourt (Moselle) où aucune protection particulière n'était visible mardi soir.
Le virus de la grippe aviaire H5N1, hautement pathogène, est soupçonné d'être à l'origine du décès de trois cygnes trouvés morts la semaine dernière sur un étang de la commune d'Assenoncourt (Moselle) où aucune protection particulière n'était visible mardi soir. — Jean-Christophe Verhaegen AFP

La présence du virus de la grippe aviaire H5N1 hautement pathogène a été confirmée sur trois cygnes trouvés morts dans un étang de la commune d'Assenoncourt (Moselle), a annoncé jeudi le ministère de l'Agriculture, qui maintient les «mesures de précaution».