Quand François Fillon se saborde

CHAT Le Premier ministre a plaidé pour la disparition du poste de Premier ministre au profit...

— 

François Fillon a déclaré mercredi soir que la nouvelle franchise de soins que le gouvernement compte mettre en oeuvre serait applicable à l'automne 2007 ou début 2008, lors d'un "chat" vidéo sur internet depuis Matignon.
François Fillon a déclaré mercredi soir que la nouvelle franchise de soins que le gouvernement compte mettre en oeuvre serait applicable à l'automne 2007 ou début 2008, lors d'un "chat" vidéo sur internet depuis Matignon. — Thomas Coex AFP

Lors de son chat depuis le site de Matignon, François Fillon a plaidé mercredi soir pour la disparition, à terme, du poste de Premier ministre au profit d'un «vice-président».

«La logique des institutions que je souhaite, si on la pousse jusqu'au bout, c'est le vrai régime présidentiel. On a un président de la République qui dirige le gouvernement lui-même, mais en face, on a une Assemblée beaucoup plus puissante, beaucoup plus forte, qui ne peut pas être dissoute par le président de la République», a-t-il déclaré.
 
Mais «la France n'est pas aujourd'hui, me semble-t-il, prête à accepter un système comme celui-là», a-t-il précisé. «Il faut sans doute d'abord faire un pas vers un régime plus présidentiel, avec un Premier ministre qui reste le coordinateur du gouvernement. Peut-être qu'un jour les esprits ayant évolué, le pays ayant changé, on pourra aller jusqu'à un vrai régime présidentiel et à ce moment-là, le Premier ministre devient un vice-président», a ajouté le Premier ministre.