La franchise de soins applicable à l’automne ou début 2008

SANTE C’est ce qu’a déclaré François Fillon lors d’un «chat» sur le site de Matignon...

— 

François Fillon a plaidé mercredi soir pour la disparition, à terme, dans le cadre d'un "vrai" régime présidentiel, du poste de Premier ministre au profit d'un "vice-président".
François Fillon a plaidé mercredi soir pour la disparition, à terme, dans le cadre d'un "vrai" régime présidentiel, du poste de Premier ministre au profit d'un "vice-président". — Thomas Coex AFP

François Fillon s’est essayé au jeu du chat ce mercredi. Le Premier ministre a répondu aux questions des internautes depuis le site Internet de Matignon (vidéo à l’appui), annonçant que la franchise de soins serait applicable à l'automne 2007 ou début 2008.

Misson confiée à des experts

«Il y a une mission qui va être confiée à deux experts reconnus dans le domaine pour que nous puissions prendre une décision au début de l'automne, pour une application dans le courant de l'automne ou au début de l'année prochaine», a affirmé le Premier ministre.

«La franchise à laquelle nous sommes en train de travailler sera sans doute une franchise liée aux revenus», a-t-il précisé en réponse à plusieurs questions d'internautes.

Pour lutter contre la dérive des comptes de la Sécurité sociale, François Fillon avait évoqué mardi, lors de sa déclaration de politique générale, la piste d'une «franchise fractionnée avec un plafond annuel par personne» comme «une solution possible pour 2008».

50 centimes d’euros

Sur BFM TV/RMC Info mercredi matin, il a précisé que cette nouvelle franchise de soins correspondrait à des sommes «pas très élevées», évoquant notamment une part payée par les assurés sociaux de «50 centimes d'euros par boîte de médicaments».