La Grande-Bretagne a annoncé, le 4 avril 2007, l'installation de caméras de vidéosurveillance parlantes.
La Grande-Bretagne a annoncé, le 4 avril 2007, l'installation de caméras de vidéosurveillance parlantes. — 20 Minutes

France

Sarkozy veut mettre des caméras de surveillance

TECHNOLOGIE – Après les attentats manqués de Londres, le président français demande au gouvernement d’y réfléchir...

Plus de caméras pour surveiller les rues françaises? Nicolas Sarkozy en a émis l’hypothèse, mercredi, lors du conseil des ministres. Selon Laurent Wauquiez, porte-parole du gouvernement, le président de la République «a demandé au gouvernement de travailler sur ce sujet pour voir dans quelle mesure ce système peut permettre ou non d'améliorer la sécurité en France».

L’exemple de Londres

Paris est déjà pourvu d’un système. Au total, 30.877 caméras publiques et privées — deux fois moins qu’à Londres — ont l’œil sur les trottoirs de Paris intra-muros; 11.000 sont exploitées par les transports publics (RATP, SNCF); la préfecture de police et la mairie de Paris en possèdent 330. Un chiffre qui, selon la préfecture de Police de Paris, «est resté stable depuis 2004».

Les déclarations de Nicolas Sarkozy interviennent quelques jours après les attentats déjoués par les services de sécurité britanniques. La Grande-Bretagne a massivement adopté la vidéosurveillance dans ses villes, avec quelque 4,2 millions de caméras installées dans le pays. Soit une pour quinze habitants environ. Les caméras n’ont pas empêché les attentats mais ont permis d’accélérer l’enquête.

Et vous, pensez-vous qu'il faut ajouter des caméras?