Le Teknival attend 40.000 teufeurs à l’aéroport de Saint-Brieuc

avec AFP

— 

Plusieurs milliers de raveurs ont conflué vendredi vers l'aéroport de Saint-Brieuc. (Côtes d'Armor), choisi à la dernière minute pour le Tekinval. La traditionnelle rave-party de Bretagne y a débuté vendredi matin sur les pelouses.

… Construisez l'info, envoyez vos photos, vos vidéos ou vos témoignages à multimedia@ 20minutes.fr…


D’après la préfecture des Côtes-d’Armor, le gouvernement a tranché alors que ni la Mayenne, ni le Morbihan, ni l’Ille-et-Vilaine, ni les Côtes-d’Armor ne souhaitaient accueillir la «rave» estivale. «La décision a été prise par l’Etat. C’est le meilleur compromis». Saisi en référé, le tribunal administratif de Rennes lui a donné tord vendredi après-midi, jugeant illégal l'arrêté de réquisition du site pris par la préfecture. Mais le conseil général a laissé entendre que cette décision ne devrait pas empêcher la poursuite du Teknival sur ce site.

40.000 «teufeurs» attendus

Sur le terrain, les festivaliers, pour la plupart des jeunes, ont commencé à s'installer autour des sound-systems de musique techno dans une ambiance calme, mais sous un ciel menaçant.

«Le Teknival devrait bien se passer. Notre organisation est bien rodée. Et comme elle est très souple, on peut installer rapidement notre matériel», a commenté DJ Loco, l'un des organisateurs de ce rassemblement où il attend quelque 40.000 «teufeurs». Ils occupent les lieux jusqu'à lundi matin.

Avant la réquisition de l’aéroport de Saint-Brieuc, d’autres sites avaient été sélectionnés. Un petit aérodrome dans le Morbihan aurait dû accueillir les participants mais des agriculteurs ont déversé du purin de cochon sur le terrain. Même scénario pour un site situé au sud de Rennes.
L’année dernière, l’organisation du Teknival avait créé une telle polémique que le gouvernement avait dû intervenir en réquisitionnant un aérodrome proche de Vannes.