Le gouvernement veut rassurer les avocats

©2007 20 minutes

— 

Le gouvernement tente de calmer le jeu. La ministre de la Justice, Rachida Dati, crée aujourd'hui un comité consultatif de la carte judiciaire, qui sera chargé de présenter des propositions sur la refonte à la rentrée. Lundi déjà, elle demandait aux hauts magistrats réunis à la Chancellerie de lui faire parvenir « pour le 30 septembre » leurs propositions sur le sujet. Une tentative d'apaisement qui ne calme pas pour autant la grogne de certains avocats, qui multiplient les actions, notamment dans le sud-est de la France, où plusieurs tribunaux pourraient être menacés de disparition. Au tribunal d'Alès (Gard), des dizaines d'avocats ont ainsi bloqué l'accès à certaines audiences.

organisation La réforme, selon ses détracteurs, prévoit une cour d'appel par région et un tribunal de grande instance (TGI) par département, alors qu'actuellement la France compte 35 cours d'appel et 181 TGI.