«Rama Yade ne doit pas être un nouveau Kofi Yamgnane»

POLITIQUE Patrick Lozès est le président du Conseil représentatif des associations noires de France. Il réagit à la nomination de Rama Yade, d’origine sénégalaise, au gouvernement Fillon II...

Propos recueillis par Mohamed Najmi

— 

Rama Yade
Rama Yade — Dominique Faget AFP/Archives

Patrick Lozès, président du Conseil représentatif des associations noires de France. Il réagit à la nomination de Rama Yade, d'origine sénéglaise, au poste de secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères et aux Droits de l’homme au sein du gouvernement Fillon 2...Premières réactions?


Rama Yade nommée au gouvernement, vous devez être satisfait?

Oui, nous saluons la décision de Monsieur Fillon et de Monsieur Sarkozy. C'est un pas en avant dans la représentation des noirs en France. En plus, Rama Yade est une personne talentueuse, une amie, qui est compétente dans les domaines dont elle aura la charge. Mais elle ne doit pas être un nouvel alibi. Il ne faudrait pas que ce soit l'arbre qui cache la forêt.

Qu'est-ce qui vous fait dire qu'elle peut être un alibi?

C'est bien d'avoir une personnalité noire comme Rama Yade au gouvernement, mais il ne faut pas oublier que la nouvelle Assemblée nationale ne compte qu'une personne de couleur élue en métropole (NDLR: George Pau-Langevin, socialiste élue à la députation dans la 21e circonscription de Paris dimanche 17 juin). Au total, les personnes de couleur ne représentent que 0,18% sur les 577 députés français. Ce n'est pas assez.

En tous cas, il semble que Sarkozy va plus loin que la gauche avec Rachida Dati à la Justice, Fadela Amara à la politique de la Ville et Rama Yade...


Nous appelons les socialistes à bouger dans ce sens. Et qu'ils quittent leur posture moraliste pour aller dans le concret. On se rappelle que la gauche avait nommé Kofi Yamgnane en 1989. (NDLR: le premier maire noir de métropole et secrétaire d'Etat entre 1991 et 1993). Et depuis, ils n'ont rien réalisé pour la communauté noire. Il ne faudrait pas que cela soit le même scénario avec Rama Yade...

Vous en voulez au Parti socialiste d'avoir fait moins que Nicolas Sarkozy en termes de représentation des minorités?

Oui, mais il faut dire aussi que la gauche a préparé la société à ces nominations et a donc préparé le terrain à Monsieur Sarkozy.

Avez-vous eu au téléphone Rama Yade depuis sa nomination?

J’étais en train de lui envoyer un SMS pour la féliciter quand vous m’avez appelé.