Jean-Pierre Chevènement jette l'éponge

POLITIQUE Le maire de Belfort démissionne de son mandat municipal...

— 

AFP TV

La fin d'une ère. Jean-Pierre Chevènement a remis lundi soir au préfet sa démission de la mairie de Belfort qu'il dirigeait depuis 1983, au lendemain de sa défaite aux législatives dans son fief historique de Belfort où il a été battu une seconde fois aux législatives.

«La confiance des électeurs de la deuxième circonscription du Territoire de Belfort m'ayant fait défaut, j'ai remis ce soir ma démission à Monsieur le Préfet», a déclaré l'ex-ministre. Il a toutefois ajouté qu'il resterait «présent» dans le Territoire de Belfort dont il est natif sans donner plus de précisions.
   
Au second tour de l'élection législative dimanche, il n'a recueilli que 45,52% des suffrages, contre 54,48% pour l'UMP Michel Zumkeller, qui lui avait ravi son siège en 2002.
   
Le président d'honneur du MRC (Mouvement républicain et citoyen) avait déjà indiqué mardi dernier qu'il ne serait pas candidat à sa succession à la mairie de Belfort en cas de défaite aux législatives.