Les Français donnent la priorité à la fin des droits de succession

©2007 20 minutes

— 

Première mesure à adopter par le gouvernement après les législatives : supprimer les droits de succession. C'est ce que pensent 37 % des Français, selon un sondage exclusif 20 Minutes-Ipsos. Cette mesure fait l'unanimité, à gauche comme à droite. Autres priorités, la réforme des régimes spéciaux de retraite, la mise en place de peines planchers pour les récidivistes et la déduction des intérêts d'emprunts immobiliers de l'impôt sur le revenu. Elles recueillent respectivement 31 %, 30 % et 29 % des citations. Contrat de travail unique, suppression progressive de la carte scolaire et TVA sociale ferment la marche.

Et le PS ? François Hollande doit en laisser les rênes selon 57 % des personnes interrogées. Pour lui succéder, Dominique Strauss-Kahn sort du lot, avec 38 % de citations, suivi de Ségolène Royal (26 %). Les électeurs socialistes votent pour Ségolène Royal (42 %). Si 53 % des sondés privilégient une alliance du PS à gauche (PC et Verts), 31 % préconisent un accord avec le MoDem. Enfin, 72 % des personnes interrogées sont favorables à ce qu'une cinquantaine de députés soient élus à la proportionnelle.