Le MoDem, l’arbitre?

LEGISLATIVES Les électeurs du parti de Bayrou pourraient décider du destin de...

P.K. et A.S.

— 

Les électeurs du parti de François Bayrou ont les cartes en main pour décider

1ère circonscription de Seine-Maritime

A Rouen, l’UMP Bruno Devaux (38,4%) est talonné de près par la PS Valérie Fourneyron (35,1%). Alors que la droite est pourtant sortante ici, cette circonscription pourrait émerger de la vague bleue.

4ème circonscription du Finistère
L’ancienne garde des Sceaux socialiste Marylise Lebranchu n’est sûre de rien sur ses terres de Morlaix. Avec 40,16% des voix, elle devance de près de 4 points son rival UMP Gilles Caroff. Reste à savoir comment voteront les 9,38% des électeurs qui ont opté pour le MoDem au premier tour.

1ère circonscription du Lot
Duel au coude à coude entre le député UMP sortant, Michel Roumegoux (36,75%) et la conseillère régional radical de gauche Dominique Orliac (36,30%). Celle-ci peut compter sur les voix communistes (5,61%) mais c’est la jeune Agnès Sindou-Faurie, candidate du MoDem (8,51% des suffrages), qui s’installe sur la chaise d’arbitre.

1ère circonscription de Loire-Atlantique
L’une des rares circonscriptions où la droite affronte un candidat vert. Avec 42,10, l’UMP Jean-Pierre Le Ridant est en ballottage favorable face à l’écologiste François de Rugy (34,99%). Si ce dernier veut l’emporter, il doit compter sur un très large report des voix MoDem (9,22%).

2ème circonscription des Hautes-Alpes
Le député sortant PRG, Joël Giraud, ne devance que de 600 voix le maire UMP de Briançon, Alain Bayrou (36,84% contre 34,94%). Le report des voix de la centriste Chantal Eyméoud (14,17%) sera donc absolument déterminant.

1ère circonscription de Paris

La sortante verte Martine Billard (37,09) est en difficulté face au maire du 1er arrondissement, l’UMP Jean-François Legaret (39,67%). Les voix du MoDem (13,47%) seront donc absolument déterminantes. Son candidat, Mario Stasi, n’a appelé à voter pour personne et laisse aux électeurs leur «autonomie».

8ème circonscription de Paris
Celle qui était attendue comme la circonscription la plus chaude de la capitale n’a pas déçu au premier tour : avec respectivement 35,76% et 33,54%, l’UMP Arno Klarsfeld et la PS Sandrine Mazetier sont au coude à coude. Le MoDem jouera là aussi les arbitres, fort de ses 12,31%.

11ème circonscription de Paris
Ici, plus que nul part ailleurs, le MoDem va jouer les arbitres. Les 18,37% de Marielle de Sarnez vont en effet faire toute la différence entre le Vert sortant Yves Cochet (35,79%) et l’UMP Nicole Guedj (34,03%). Petit avantage quand même pour la gauche alors que l’ancienne directrice de campagne de François Bayrou a appelé à voter «pour la diversité» à l’Assemblée nationale.


A suivre aussi

Les duels les plus serrés

Les ministres en course

Les ténors de droite

Les ténors de gauche

Des bastions en danger