Un garçon de 13 ans saute par la fenêtre pour échapper à un rackett

FAITS-DIVERS Ses «bourreaux», deux mineurs, ont été mis en examen...

— 

Deux mineurs ont été mis en examen mercredi pour extorsion de fonds aggravée par des violences par un juge de Pontoise. Ils sont accusés d’avoir racketté un garçon de 13 ans ayant fait samedi une chute du deuxième étage d'un immeuble pour leur échapper.

Le jeune garçon qui était racketté depuis plusieurs semaines a tenté d'échapper samedi à un de ses deux «bourreaux» qui le retenait au domicile de l'un d'entre eux à Garges-les-Gonesse (Val-d'Oise), a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information parue dans «le Parisien» de vendredi.

En essayant de prendre la fuite par la fenêtre, «le souffre-douleur» des deux mineurs, est tombé du deuxième étage et s'est fracturé plusieurs membres, selon une source proche du dossier. Selon «le Parisien», sa vie ne serait pas en danger.

L'un des deux racketteurs présumés a été placé sous contrôle judiciaire et l'autre fait l'objet d'une mesure d'éloignement en province. Un troisième garçon, majeur, pourrait être mis en examen pour recel après avoir utilisé des moyens de paiement fournis par la victime.

Quand la police est arrivée sur le lieu de l'accident, l'un des racketteurs présumés a affirmé que la victime avait sauté par la fenêtre parce qu'elle avait perdu un pari, selon une source proche du dossier.