Un geste qui serait prémédité

©2007 20 minutes

— 

Ce suicide a-t-il été motivé par l'éventuelle innocence de l'accusé et sa volonté de dénoncer une erreur judiciaire ? Par sa peur de la prison ? Il était impossible hier de répondre à ces questions. Mais les enquêteurs ont retrouvé un « testament » dans la sacoche qu'il avait apporté aux assises. Un élément qui laisse à penser que son geste était prémédité. Le retraité, reconnu coupable hier par les jurés, avait par ailleurs été impliqué par le passé dans une affaire de viol présumé de sa nièce, dont les faits étaient prescrits.