Un prêtre italien enlevé aux Philippines

VIOLENCE Un missionnaire transalpin a été capturé par des hommes armés aux Philippines…

avec AFP

— 

Un missionnaire italien a été capturé par des hommes armés, aux Philippines, dimanche matin. Aucune revendication n’a été formulée. La police soupçonne les membres du Front Moro islamique de libération (MILF).

Ça ne serait pas la première fois que ce mouvement rebelle s’en prend aux ecclésiastiques. En 2001, un autre prêtre italien avait été retenu en otage pendant six mois par un groupe de la même mouvance. Depuis près de trente ans, ces activistes luttent pour obtenir l’indépendance de leur île où se concentre toute la population musulmane de l’archipel.

Le MILF dément toute implication dans cet enlèvement. Les rebelles ont même offert leur aide au gouvernement pour retrouver le père Giancarlo Bossi.

Depuis le Vatican, le pape Benoît XVI a demandé dimanche aux ravisseurs du père Giancarlo Bossi de le relâcher, qualifiant les enlèvements d'«actes exécrables», évoquant le cas «douloureux de la Colombie».