Meurtre d'une adolescente à Millau: l'auteur présumé déclaré irresponsable

© 2015 AFP

— 

Une trentaine de Géorgiens, Arméniens, Azerbaïdjanais, membres d'un vaste réseau de vols et cambriolages lié à la mafia géorgienne qui sévissait dans le grand Sud-Ouest, a été condamnée à des peines de prison, avec sursis et ferme.
Une trentaine de Géorgiens, Arméniens, Azerbaïdjanais, membres d'un vaste réseau de vols et cambriolages lié à la mafia géorgienne qui sévissait dans le grand Sud-Ouest, a été condamnée à des peines de prison, avec sursis et ferme. — Philippe Huguen AFP

Un homme accusé d'avoir tué une collégienne de 14 ans en la poignardant à 25 reprises à Millau (Aveyron) a été déclaré mercredi irresponsable pénalement et ne sera donc pas jugé devant une cour d'assises, a-t-on appris de source judiciaire.

La Chambre d'instruction de la cour d'appel de Montpellier a déclaré irresponsable Thomas Gavalda, poursuivi pour le meurtre d'Aude Rouvelet le 6 décembre 2013.

Une personne jugée pénalement irresponsable n'est pas remise en liberté. Elle est internée en hôpital psychiatrique pour une période indéterminée, jusqu'à ce que les experts jugent qu'elle peut sortir.

Thomas Gavalda avait été hospitalisé d'office dans un service psychiatrique peu après les faits. Un expert avait alors estimé que son état mental était «complètement délirant et ce de manière pathologique».

Le jeune homme, connu pour être toxicomane et interné plusieurs fois en hôpital psychiatrique, avait sonné à la porte d'un logement de son immeuble. La victime, Aude, une collégienne scolarisée en classe de 3ème, passait la soirée chez une copine de son âge et les parents de cette dernière étaient absents.

Le meurtrier présumé avait tenu des propos incohérents avant de s'en prendre à l'adolescente.

Le meurtre barbare avait suscité un vif émoi à Millau, où près de 3.000 personnes avaient assisté aux obsèques.