Pas d'embouteillage pour la carte scolaire

©2007 20 minutes

— 

L'annonce de l'assouplissement de la carte scolaire ne suscite pour l'heure aucun afflux de demandes de dérogation, sauf en région parisienne, a indiqué hier le ministre de l'Education nationale. Xavier Darcos a ainsi fait valoir que la question se posait surtout « dans les collèges et lycées des très grandes villes marquées par la diversité des quartiers », mais qu'« on devrait pouvoir donner satisfaction à quasiment tout le monde ». Selon le ministère, la carte scolaire devrait définitivement être supprimée d'ici à trois ans.