Toujours aussi peu de médecins dans le Nord

SANTE Malgré de nombreuses mesures incitatives, les médecins délaissent toujours les mêmes régions…

avec AFP

— 

Le Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom)  a dressé, mercredi après-midi, un constat sans appel: les praticiens s’établissent toujours dans les mêmes régions et négligent les autres. A l’occasion de la présentation du projet d’ « atlas de la démographie médicale »,  le Dr Irène Kahn-Bensaude, présidente de la section santé publique et démographie au Cnom s’est montrée préoccupée. Selon la praticienne, «les inégalités territoriales ne changent pas».

La région Nord est particulièrement sinistrée. Les médecins spécialistes et les généralistes sont des espèces en voie de disparition. En revanche, la région parisienne et le sud de la France sont toujours aussi bien pourvus.

Pour le Dr Kahn-Bensaude, cette situation traduit un échec: «cela prouve que les mesures incitatives d’aide à l’installation ne marchent pas (…) Il va falloir faire quelque chose».

Le «premier atlas de la démographie médicale» d’ici à la fin de la semaine devrait servir de base à une réflexion pour de nouvelles mesures.