Alcool: Le Foll favorable au statu quo sur la loi Evin

© 2015 AFP

— 

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll le 14 avril 2015 à Paris
Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll le 14 avril 2015 à Paris — LOIC VENANCE AFP

Le porte-parole du gouvernement Stéphane le Foll a préconisé lundi d'en rester au statu quo sur la loi Evin, alors qu'un amendement sénatorial pourrait aboutir à alléger les contraintes encadrant la publicité pour l'alcool.

Interrogé par France Inter sur cette disposition examinée en commission par l'Assemblée lundi dans le cadre de la loi Macron, le ministre de l'Agriculture a répondu : «depuis que je suis arrivé, j'ai toujours été défenseur de la viticulture».

Mais il a souligné avoir eu avec sa collègue à la Santé Marisol Touraine, «une discussion sérieuse qui avait abouti au statu quo sur la loi Evin».

«Un amendement du Sénat revient sur cette question», mais «il faut faire très attention aux équilibres de la loi Evin. Dès qu'on rouvre ce débat, quelles sont les limites qu'on met ?», a mis en garde Stéphane Le Foll. Dès qu'on touche à ces «équilibres, on peut avoir des débats qui risquent d'aller beaucoup plus loin que ce qu'on souhaite».

L'amendement du sénateur Gérard César (Les Républicains, ex-UMP) propose de différencier information et publicité sur l’alcool.

L'ancien ministre de la santé Claude Evin s'en est dit très inquiet.