La popularité de Hollande à 28% (+2), celle de Valls à 46% (-3)

© 2015 AFP

— 

Le président François Hollande et son Premier ministre Manuel Valls à la sortie du conseil des ministres à l'Elysée le 1er avril 2015
Le président François Hollande et son Premier ministre Manuel Valls à la sortie du conseil des ministres à l'Elysée le 1er avril 2015 — ALAIN JOCARD AFP

La popularité de François Hollande progresse de deux points, à 28%, celle de Manuel Valls reculant au contraire de trois points, à 46%, selon le baromètre de juin Ifop-Fiducial pour Paris Match publié mardi.

Pour le chef de l’État, les avis défavorables ne bougent pratiquement pas (-1 point) et restent à un niveau très élevé (72% n'approuvent pas son action, dont 43% «pas du tout»).

François Hollande retrouve quasiment son niveau du mois de mars (29% de popularité). Il continue d'être crédité surtout pour son action sur la scène internationale (61% trouvent qu'il «défend bien les intérêts de la France à l'étranger»), mais demeure décrié pour sa politique économique (24% l'approuvent).

22% seulement souhaitent sa réélection en 2017.

Le Premier ministre recueille lui aussi, mais dans de moindres proportions, une majorité d'opinions négatives (53% n'approuvent pas son action, +3), pour 46% d'opinions positives (-3). 1% ne se prononce pas. Il est principalement apprécié parce qu'il «dirige bien l'action de son gouvernement» (58%).

Conséquence sans doute du congrès de l'UMP, qui a rebaptisé le parti, désormais appelé Les Républicains, la crédibilité de l'opposition gagne trois points (39% pensent qu'elle «ferait mieux que le gouvernement actuel si elle était au pouvoir»). Mais la grande majorité (61%) pense qu'elle ne ferait pas mieux.

L’enquête a été menée par téléphone du 29 au 30 mai auprès d’un échantillon de 1.003 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Marge d’erreur de 2,5 à 3 points.