Ajaccio : l'une des adolescentes était suivie psychologiquement

SUICIDE La justice avait déjà évoqué une «possible mise en danger d'elle-même»...

— 

Le pronostic vital des deux adolescentes, camarades de classe de 14 et 15 ans, qui se sont défenestrées jeudi soir à Ajaccio dans une tentative de suicide concertée, "n'est plus engagé" mais elles demeurent grièvement blessées, a indiqué vendredi un haut responsable de la police.
Le pronostic vital des deux adolescentes, camarades de classe de 14 et 15 ans, qui se sont défenestrées jeudi soir à Ajaccio dans une tentative de suicide concertée, "n'est plus engagé" mais elles demeurent grièvement blessées, a indiqué vendredi un haut responsable de la police. — Stephan Agostini AFP

L'une des deux adolescentes qui ont fait une tentative de suicide concertée jeudi à Ajaccio, faisait l'objet d'un suivi pédagogique récemment décidé par la justice, en complément d'un suivi psychiatrique ancien.

«L'hôpital psychiatrique d'Ajaccio avait récemment signalé à la justice le cas de la plus âgée de ces deux jeunes filles, ce qui a conduit le juge des enfants à prononcer le 14 avril dernier des mesures d'assistance éducative» a déclaré lundi le procureur de la République, José Thorel. La saisine du juge des enfants, est intervenue après que le corps hospitalier avait fait état d'une «possible mise en danger d'elle-même».

Un suivi psychologique ancien

La jeune fille, âgée de 15 ans, bénéficiait d'un suivi psychologique et psychiatrique ancien, motivé par une pathologie évolutive. Celle-ci avait conduit l'administration hospitalière à réclamer une mesure de Justice, censée renforcer cette vigilance «par le biais d'une enquête éducative qui venait de débuter».

Cette adolescente était toujours hospitalisée à Ajaccio, mais son état physique était qualifié lundi de «satisfaisant» par le directeur adjoint de l'hôpital Bruno Michel, malgré le recours à la chirurgie pour réduire diverses fractures aux membres et au thorax, selon une source proche de l'enquête.

Pronostic réservé pour l’autre adolescente


«Par contre, le pronostic de nos médecins demeure toujours réservé en ce qui concerne l'autre jeune fille âgée de 14 ans. Des lésions internes ont endommagé certains organes et elle demeure très fragile. Même si l'on note une tendance à l'amélioration ces dernières heures, il faudra encore plusieurs jours pour stabiliser son état».

Les enquêteurs prévoyaient lundi d'auditionner les deux jeunes filles «dans les jours prochains, sans que l'on puisse préciser quand et sous réserve d'une véritable amélioration constatée par les médecins», a dit le procureur, «car elles sont toutes deux hors d'état de répondre pour l'instant».