Pierrot le fou accuse les gendarmes

©2007 20 minutes

— 

Le multirécidiviste Pierre Bodein a accusé hier, devant la Cour d'assises du Bas-Rhin, les gendarmes d'avoir déposé dans sa voiture de l'ADN provenant de Jeanne-Marie Kege­lin pour l'impliquer dans le meurtre et l'enlèvement en juin 2004

de la fillette de 10 ans. « On a voulu faire de moi un coupable », a-t-il affirmé. Interrogé sur ses contradictions lors de ses dépositions, « Pierrot le fou » a mis en cause l'effet de « médicaments », accusant au passage les policiers d'avoir modifié les dates qu'il citait lors

de ses interrogatoires.