Kouchner d'attaque sur le Darfour

20minutes.fr

— 

L'ancien ministre socialiste Bernard Kouchner a déclaré vendredi qu'il pourrait rejoindre un "gouvernement d'union nationale" en cas de victoire de Nicolas Sarkozy à la présidentielle.
L'ancien ministre socialiste Bernard Kouchner a déclaré vendredi qu'il pourrait rejoindre un "gouvernement d'union nationale" en cas de victoire de Nicolas Sarkozy à la présidentielle. — Olivier Laba Mattei AFP/Archives

French doctor un jour, French doctor toujours. Qu'il soit dans un gouvernement de gauche ou de droite, Bernard Kouchner tient à marquer son souci prioritaire des causes humanitaires. Le nouveau ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy a tenu samedi une réunion de travail sur la situation au Darfour.

Avec son secrétaire d'Etat aux Affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet, il s'est penché sur le dossier avec les services du ministère et des représentants d'ONG, précise le Quai d'Orsay dans un communiqué. Dans le même temps, dans un entretien au journal «Le Monde», il précise sa volonté et revient sur son engagement dans un gouvernement de droite.

«Déploiement d'une force hybride»

Le ministre a «rappelé à cette occasion la priorité qu'il voulait donner à ce dossier, afin d'améliorer la situation humanitaire et de progresser vers le déploiement d'une force hybride ONU/UA et une solution politique», ajoute-t-il.

Bernard Kouchner a également souligné la préoccupation de la France pour «la sécurité régionale, en particulier aux frontières du Tchad et du Soudan, et le rôle de l'Union européenne en appui aux efforts de la communauté internationale.»

http://www.sauverledarfour.org