Les deux Robert Nant ne sont pas père et fils

©2007 20 minutes

— 

Il croyait avoir découvert son fils après des années de recherches. L'ADN en a décidé autrement, a-t-on appris avant-hier soir. L'histoire commence un soir d'été 1944, où Robert Nant, dit Bob, résistant français, passe la nuit avec Paulette, jeune agent de liaison. Neuf mois plus tard, Paulette, alors en camp de concentration, accouche d'un petit Robert Nant. L'histoire présume qu'elle décède par la suite puisqu'à la libération du camp, l'enfant est adopté... par une famille du même nom. Après avoir engagé un détective, Bob, 83 ans, avait réussi à retrouver son homonyme, qui a aujourd'hui 62 ans. Les tests ADN réalisés sur les deux hommes viennent pourtant de révéler qu'il n'existe pas de lien de parenté entre eux.

liens « C'est triste, mais cette histoire a créé des liens entre nous. Je vais me battre pour que l'Etat français reconnaisse qu'il est né en camp de concentration, ce qui lui permettra de bénéficier d'aides financières », a déclaré Bob.