Tunis: quatre Français blessés dans l'attaque du musée

© 2015 AFP

— 

Des membres des Forces spéciales tunisiennes sécurisent le musée Bardo à Tunis après une attaque terroriste, le 18 mars 2015
Des membres des Forces spéciales tunisiennes sécurisent le musée Bardo à Tunis après une attaque terroriste, le 18 mars 2015 — AFP

Quatre Français ont été blessés mercredi dans l'attaque contre le musée du Bardo à Tunis, a indiqué une source diplomatique française en marge du déplacement du Premier ministre Manuel Valls à Bruxelles.

Le chef du gouvernement français a déclaré, lors d'une conférence de presse avec son homologue belge Charles Michel, qu'il y avait «sans doute» des Français parmi les blessés. Son entourage a ensuite précisé que, selon des informations de source diplomatique, ces blessés français étaient «au nombre de quatre».

M. Valls a exprimé «la plus grande solidarité» de la France avec la Tunisie après cette attaque meurtrière.

Les autorités françaises recommandent «la plus grande prudence» à leurs ressortissants mais veulent d'abord adresser ce «message de solidarité», a-t-il souligné lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre belge Charles Michel.

Le Premier ministre belge a pour sa part dénoncé un acte «odieux» et «écoeurant».

Dix-neuf personnes dont 17 touristes polonais, italiens, allemands et espagnols ont été tués mercredi dans l'attaque contre le musée du Bardo à Tunis par des hommes armés, a annoncé le Premier ministre tunisien Habib Essid.

Par ailleurs, le ministre de la Santé Saïd Aïdi a indiqué que 38 personnes avaient été blessées, notamment des ressortissants de France, d'Afrique du Sud, de Pologne, d'Italie et du Japon.